6 Octobre : Grands Moulins en traversée

Très belle randonnée proposée ce 6 octobre par Jean-Louis à l’extrémité nord du massif de Belledonne, les Grands Moulins en traversée.

13 stdistes au départ (8h45) et à l’arrivée, toujours 13 (15h30).

Nous étions donc en pays de Savoie pour cette randonnée engagée depuis Val Pelouse, siège d’une ancienne et petite station de ski, terminus de la route, environ 15km au-dessus de La Rochette.
Montée d’abord par la belle croupe, dénommée la Montagne d’Arvillard, jusqu’au pied de l’arête Nord-Ouest atteinte vers 2000m puis attaque dans la face par une sente qui se faufile dans les blocs, souvent raide avec quelques passages verticaux, une sente quelque peu humide ; un parcours certes exigeant mais au final une progression efficace, sans danger majeur qui nous a permis d’atteindre le sommet (2495m) en moins de 3h. Une montée avec des éclairages magnifiques tant les rayons du soleil étaient nimbés de fines lames de brouillard.

Après la pause déjeuner au sommet qui mérite le détour pour le splendide panorama du Mont Blanc aux Aiguilles d’Arves, des Bauges à La Charteuse, descente par la face sud et son sentier de randonnée sans difficulté même si là-aussi la pente reste soutenue jusqu’aux zones de pâture.

Lors de cette descente, vers 1900m, Trottinette et Yann nous font découvrir une plante que l’on ne trouve, autour de Grenoble, que dans cette partie du massif de Belledonne, la gentiane asclépiade. Pour terminer, petit arrêt au refuge de La Perrière (1832m), refuge communal en accès libre qui semble bien fréquenté, et retour tranquille aux voitures (descente en 2h30 environ).

jacques

29 septembre – Le Taillefer

Nous étions 8 joyeux stdistes ce dimanche au Taillefer, parmi les
nombreux randonneurs qui tentaient de s’abriter du vent derrière les
cailloux sommitaux.
Montés par le lac de Brouffier, crête de Brouffier,
Petit Taillefer, et descente par le lac de l’Emay (seule Pascale s’est
baignée dans l’eau glacée) et Pas de la Mine. Vent et soleil toute la
journée, et belles couleurs d’automne.

Les jolis cailloux que nous avons piétinés sont des gneiss leptyno-amphiboliques,
puis des micashistes et conglomérats vers le sommet, avec des restes de couverture
sédimentaire (dolomie) par endroits (col du grand Van), d’après le site GEOL-ALP.

Anne

7-8 septembre – Dans le sud

Nous nous sommes retrouvés Christian et moi à passer 2 jours en canyon et via ferrata.
Samedi nous avons pu descendre le Rio Sourd , celui-ci se situe dans le Diois, 10 kms avant d’arriver à Chatillons en arrivant par le col de Grimone.

Une petite demi-heure de marche d’approche et 2h30 dans le canyon sans se presser.
La fin du canyon se termine sur la route d’arrivée (Panneau indiquant le torrent du même nom) et 3 minutes pour rejoindre la voiture.
Ce canyon comporte quelques rappels (maxi 17m) et toboggans ,celui-ci est ouvert au début et se referme sur la dernière partie, magnifique ambiance. A cette époque encore de l’eau mais bien sûr bien moins qu’en juin ou juillet mais on a pu tout de même bien profiter pour se tremper.
En fin d’après-midi nous avons rejoint la Motte du Caire(05) avec son camping municipal , celui-ci était vraiment calme… plus de touristes, et bien reçus …

Dimanche c’est la Via de la Grande Fistoire qui nous a accueilli , celle-ci est très agréable, AD tout de même par le fait qu’une bonne partie est aérienne , qu’une passerelle de 60m et un pont Népalais de 30m nous attendent avant de terminer par 3 tyroliennes (150m, 120m et 220m ), ce qui apporte un plus à cette via. 15mn pour le retour au parking.
WE fort sympathique et varié.

DD

1 Septembre : Le Moucherotte par la face NE

Comment un plan B devient une belle sortie dans la face NE du Moucherotte ; passage par la grotte Vallier à 1520m d’altitude.

Merci à Jean-Louis pour cette bonne idée.

Christian

4 Août : Cascade de l’Oursière et lac David

Au début de ce mois d’août, nous étions quand même quatre STDistes pour faire la boucle cascade de l’Oursière, lac David, Grande Vaudaine, Petite Vaudaine et retour, à partir des Seiglières, en nous plongeant trois fois dans l’eau : au lac David (frais), au petit lac à la bifurcation au pied de la Petite Vaudaine (chaud), et dans le torrent au-dessus de la cascade (là ça caillait franchement).

Yann.

25 Août : Lac Blanc par le refuge Jean Collet

Nous étions 7 stdistes pour cette belle journée au Lac Blanc, en passant par le refuge Jean Collet où nous avons été très bien accueillis à l’aller comme au retour. Le beau temps a permis la baignade pour certain(e)s d’entre nous.

Merci à Jean-Louis pour le reportage photos.

Philippe

6-7 juillet – Refuge Adèle Planchard et Pointe Breevort

Avec ses sons énigmatiques de la veille, le barde celtique a fait neiger
hier matin à la brèche Giraud-Lézin (3668 m selon IGN), à 6H30 exactement,
après les rougeoiements flamboyants et orientaux. Les cordées présentes
au plus haut point du glacier sous redescendues vite fait.

La vague de chaleur de la semaine précédente a fait apparaître la glace grise
en haut de la pente de neige sous le col où il est bon de prendre pied pour
finir l’arête Est de la Pointe Breevort. C’était austère et pas très engageant.

Après les averses de neige, le soleil s’est pointé, et quelques acharnés ont pu
apparaître, vus du refuge, comme de petits points rouges sur le sommet
de la grande Ruine, au dixième coup des dix heures.

Yann

23 Juin : Rocher de l’Ours et La Main – Vercors

Sortie de ce dimanche sous la houlette de Daniel qui nous a fait découvrir quelques curiosités géologiques.

Christian