3 juin : sortie Sabots de Vénus

Nous avons vu les sabots de Vénus, les bouquetins de service, les dryades
octopétales, les tulipes sauvages, les trolles, le Mt Aiguille et le
Grand Veymont. Nous avons goûté des cerises, des vins et des chocolats
divers au sommet de la Montagnette.
Nous n’avons pas échappé à la pluie, mais c’est la faute de Météo France: l’orage de 17H avait 1 heure 1/4 d’avance

Yann

Ascension 2017 : séjour Valdrôme

L’Ascension 2017 a emporté une douzaine de stdistes dans le sud-est de la Drôme

Au premier jour de notre voyage, une première randonnée a conduit le groupe sur le belvédère de Luc en Diois, dénommé Pic de Luc, mais il ressemble plus à un mamelon.

Poursuivant le trajet, un nouvel arrêt s’est imposé au Claps et Saut de la Drôme, site désormais très touristique, dont l’origine est la conséquence d’un effondrement gigantesque de la montagne en 1442 ; Amis grimpeurs, il y a de jolis blocs pour user les chaussons et la Drôme au pied, avec le caleçon bien entendu.

Une fois installé au joli village de Valdrôme, au gîte de l’Oustaou, confortable et bien nourri, le groupe a enchaîné 2 longues et belles balades d’environ 1000m D+ et 17km :

Montagne de l’Aup suivi du Duffre et du Bonnet Rouge le vendredi, avec en cadeau une petite harde de chamois peu sauvage

Crête de Tarsimoure le samedi,

Le dernier jour a permis de visiter les sources de la Drôme, site en revanche très modeste, et d’effectuer une belle échappée à partir du hameau Chamel jusqu’au sommet de Banne et son superbe point de vue.

En définitive, un séjour dans un beau pays de collines, qui nous change des sentiers d’altitude, avec tout de même quelques cheminements escarpés, des planeurs silencieux, savoir des vautours majestueux, et une orchestration florale magnifique avec notamment des gentianes bleues en toute puissance, et, pour la première fois pour la plupart des participants, des éclatantes pivoines sauvages.

Sortie organisée par Daniel

28 mai : Boucle cascade de la Pisse et plateau d’Emparis au départ des Aymes

Nous étions quatre pour faire une jolie boucle à
partir des Aymes (hameau de Mizoën) : départ par le sentier du bas,
montée au plateau des Clots, arrêt à la mare (bien aménagée avec
passerelles d’observation des têtards et des sangsues) ; on passe
ensuite devant le refuge des Clots, mais on ne s’y arrête pas car ce
n’est pas l’heure du café ; on monte directement à la cascade de la
Pisse, et on s’arrête à la grosse source pétrifiante, où
on évite de se tremper pour ne pas être transformés en caillou ; ensuite
plateau d’Emparis, très bien pour déjeuner, et retour par le sentier du
haut et un autre vallon, avec des ruines de haberts en pierre, très jolis
aussi. Il y a beaucoup de bouts de sentier taillés dans les schistes
illustrés, et des orchis militaires et civils, dans cette balade.

Yann

14 Mai : Ballade en Chartreuse

Nous avons fait une jolie boucle au départ du
pont des Allemands, en passant par les Haberts des Rochers, de Corde et
de Billon. Nous avons vu deux chevreuils broutant à la prairie d’Arpison
(c’est dire comme il y avait la foule !), et nous sommes revenus à la
bagnole avec les godasses propres.

Yann

4 janvier : Versant sud des Moucherolles

A défaut de neige, la STD sort à pied.

Un bon spot par les temps qui courent !

Alors que la barrière Est du Vercors présente une ligne Nord-Sud quasi continue , le versant sud des Moucherolle en constitue une exception sous forme d’une crique, d’une baie, que dis-je d’un golfe, orienté plein Sud, ensoleillé toute la journée.

Hier nous étions six à en avoir bien profité. Tout était sec : la forêt de l’Arzelier, le sentier du Périmètre, le pas de la Balme, la pente sommitale de la Petite Moucherolle. Même l’habituel névé du Mur des Sarrazins avait disparu. On conseille !

Sortie organisée par Jean-Louis

Le Moucherotte depuis le Peuil de Claix (19 juin)

Ce fut une rando sympa , sans une goutte de pluie jusqu’à 14 h ce qui changea de la veille ; aperçus une dizaine de chamois à gauche de Château bouvier dans les pierriers puis un mâle à 10 m sur le sentier du périmètre au retour ; nous avons eu droit à une très intéressante leçon de lichénologie par Anne P. sur le terrain. Il y a un sentier bien marqué (balisage bleu au départ depuis le panneau « le chatelard ») qui monte en de très agréables lacets depuis le sentier du périmètre jusqu’à l’altitude 1540 m environ (grotte bivouac de Chateau bouvier) à l’aplomb du sommet . La suite est bien balisée en jaune et bleu pour franchir les gradins rocheux qui mènent à la table d’orientation du Moucherotte (ne pas courir c’est déconseillé).

Jean-Luc

Dimanche 4 octobre : Sentier des 7 Laux côté Rivier d’Allemont

Une sortie magnifique, par une journée de rêve, ponctuée de rencontres plus sympathiques les unes que les autres. Que demander de plus en ce début du mois d’octobre!

Nous avons terminé la journée avec un cerf qui galopait devant la voiture, la nature a choisi de nous gâter aujourd’hui.

Week end dans le Valbonnais le 25-26 juillet

Bonjour STDistes,

Un week-end sympa avec 2 lacs visités (au bord pour certains, baignade plus ou moins immergée pour quelques courageux(ses)…).
Il s’agit du lac Labarre avec 1100m de dénivelé au départ de Valsenestre, et du lac du Vallon avec 1300m de dénivelé au départ de Chantelouve. Hébergement au gite Le Béranger, très sympathique.
Les gros orages de la semaine précédente avaient laissé des traces : plusieurs éboulements dans la vallée et sur la route d’accès à Valsenestre, plus d’électricité au village. Heureusement, la route était dégagée et un groupe électrogène assurait l’alimentation en énergie. Retour à Grenoble le dimanche soir par le col d’Ornon.

Eric

Tour des cabanes

Bonjour STDistes,

Une bien belle balade sous la tête des Chaudières avec comme points de passage la limite nord des hauts plateaux du Vercors et les crêtes des rochers de la Balme que nous avons pu (re)découvrir sous un beau soleil.

Une balade ? non : plutôt une vraie rando de montagne (on est à la STD quand même !) avec des passages hors sentiers dans les lapiaz, du gaz en haut des crêtes, des bouquetins, des recherches parfois laborieuses de vieilles cabanes oubliées…

Eric

Ah ça beau de Vénus

Salut bien. la sortie sabots de Vénus a aussi permis de voir de belles tulipes. Et pas que. Bises. Yann.