15 Octobre : La Grande Sure

Nous étions 9 en ce dimanche « été indien » pour gravir la grande Sure depuis le col des 3 fontaines (780m), en passant par un chemin parfois bien raide, bifurquant vers 1000m vers les pierres droites, puis débouchant sous le chalet de Jusson, puis après la pente pâturage également bien soutenue et en récupérant tout de même une sente, on atteint une cheminée qui nous emmène en +100m et en mettant un peu les mains au sommet de ce très beau belvédère à 1920m avec un Mont blanc pleine figure.

Bonne fréquentation au sommet.

Retour première partie, pour certains en longeant l’arête, 400m de descente pour se faire les cuisses, et par le chemin normal pour les autres
Retour général par le pas de la miséricorde, où il faut demeurer très vigilant. (étonnant qu’il ne soit pas mieux sécurisé pour un sentier fréquenté)

Une bien belle journée qui a pu faire découvrir, et j’espère apprécier, à quelques unes de nos touristes l’ambiance grimpe
Avec des couleurs …….quelle bien jolie Charteuse

Jacques

Octobre : rochers du ranc traversier Vercors

Ci joint quelques photos de notre randonnée d’aujourd’hui où nous étions 5; beau temps, température agréable, la neige va t’elle vraiment tomber demain ? Il parait que oui…

Une belle découverte que ce rang traversier parcouru par un bon sentier; les bouquetins nous attendaient sur les crêtes, retour au pied des 7 tours du Pleynet, les « dolomites francaises ».

Jean-Luc

27 Octobre : col des 2 soeurs et pas de l’oeille depuis Prelenfrey

Nous étions 3 ( J.Louis C. , Christian B. et moi même) pour cette boucle sur les pas du Vercors ; les 2 premières heures passées au soleil, puis brouillard et vent avec visibilité 15 à 20 m sur les crêtes ; beaucoup de bouquetins, dès le col des 2 soeurs (photo face à face avec J.louis : qui a la priorité ? celui qui monte où celui qui descend ? ) ensuite sur les crêtes on ne savait pas si c’était des fantômes .
Parcours pas évident entre le col des 2 soeurs et le pas de l’oeille : pas de sentier , une vague sente de temps à autre , quelques cairns, des franchissements de barres rocheuses bien négociés parfois assez expo à ne pas tenter par temps humide. Du coup , on n’a pas trouvé le pas de l’oeille tout de suite et on l’a même dépassé ; il a fallu une belle éclaircie pour savoir où on était, et retrouver un bon chemin bien balisé jusqu ‘au pas de l’oeille.
Vu un rongeur gris bien portant au picnic, qui pourrait bien être un campagnol des neiges ( on les trouve jusqu’ à 4000 m d’altitude au mont blanc) et beaucoup de chocards.
Arrivée à la voiture à 15 h.

Jean-Luc

29 Octobre 7 Laux

Ce samedi nous sommes allés à deux
jusqu’à un petit sommet sans nom, à 2430 m d’altitude, sur la crête
Sud-est de la Belle Etoile, entre le col de l’Homme et celui de la
Vache. Personne au dessus des lacs, et pas grand monde en dessous. En
haut, nous avons fait partir trois chamois. Ça bouquetinait dur dans la
montée aux lacs par la face Sud (les mâles), et dans la descente (re les
mâles, puis les mères avec les petits). La neige n’est plus présente
qu’à l’état de congères; là où il y a du soleil, le matin elle est dure
et elle porte, et là où c’est toujours à l’ombre, on passe à travers la
croûte.

Yann

8 octobre : Châtel

Très beau temps, mais un petit peu frisquet sur
le plateau sommital. Mais nous avons trouvé un petit
pré à l’abri du vent une fois passé le point culminant.
Seulement 650 m de dénivelé, une bien jolie sortie de
tamalous.

Yann

10 septembre : Piquet de Nantes

Ce fut un plan B assez réussi. Le Tabor nous a protégé de la plus grosse
partie du vent et des nuages (on en a eu un peu, on ne va pas dire qu’on
n’en a pas eu du tout, mais c’était raisonnable). Animaux rencontrés :
un gros chamois, un faucon crécerelle, de nombreux vautours.

Yann

WE du 15 Août : Tour du Vieux Chaillol

Ce fut un beau tour, réalisé en autonomie en 4 jours,
(WE du 15 août), avec Pascale, Denis et T. Bonne météo sur les 4
jours ; 1800 m le 1er jour (dont 1300 m avec le gros sac) ; 400 m le
2ème (mais avec 1500 m de descente, et beaucoup de distance) ; 1000 m le
3ème (mais avec 1300 m de descente dont 600 m sans sentier, et de la
distance aussi) ; 1300 m le 4ème (dont 500 m sans sentier à la montée,
et 400 m sans sentier à la descente).

Dates à choisir de préférence avec le 1er et le 2ème jours hors WE
(Vieux Chaillol très fréquenté par les Gapençais, même au mois d’août).

1er jour : départ des Fermons (Champoléon) ; monter au col de Côte
Longue, puis au Vieux Chaillol (3163 m) ; 1er soir dormir à la cabane
des Parisiens ; belle cabane en pierre datant de Napoléon III ; mieux
hors WE, ou alors arriver très tôt dans la journée et marquer son
territoire ;

2ème jour : aller visiter en aller-retour le canal de Mal Cros (bel
ouvrage du XIX siècle, Manon des Sources à 2800 m) ; puis basculer sur
Molines ; parcourir le « chemin de ronde » (beau sentier en balcon 200 m
au dessus du fond de la vallée) ; 2ème soir dormir à la cabane de Peyron
Roux ; cabane ONF peu habitable, mais bivouac facile alentour, et devant
la porte table et banc pour manger, protégés des vaches par une clôture
(attention aux vaches pour le bivouac) ;

3ème jour : étape clé ; monter au col de Fontfroide (bouquetins sur la
crête, 2678 m) ; descendre la face Nord-est en tirant vers l’Est (pas de
sentier, des passages raides, peu de cairns, 600 m de plan incliné
soutenu, des pierriers, beaucoup de myrtilles) ; ensuite descendre la
vallée (sentier, berger à la cabane) jusqu’au pied de la cascade de
Buchardet ; bivouac facile en rive droite de la cascade;

4ème jour traversée de Tête Virante (2675 m) ; amélanches, cerises en
grappes, framboises, myrtilles, airelles dans la montée (ça retarde,
mais c’est bon pour la santé : 150 fruits et légumes par jour) ; un
chevreuil et plus haut des chamois ; plus de sentier au dessus de 2100
m, mais des cairns ; fin un peu délicate (type col de la Balmette) ;
descente en face Sud (cairns ; sentier à partir de 2200 m) ; très beau
verrou avec cascades vers 1900 m, et arrivée aux Baumes à côté des Fermons.

Yann

6 Août les Bouquetins

Après la mouflonnerie, la bouquetinade. Dans le petit vallon allant
vers le col du Loup, au dessus du lac du Crozet avec plein de monde
se faisant griller au bord.

Yann

6 Août : Lac de la Muzelle

Deux STDistes pour cette belle balade en Oisans, 4h de montée réalisée au frais sous les nuages et en arrivant au refuge c’est découvert ! Belle vue sur le glacier suspendu de la roche de la Muzelle qui domine le lac, 2 nageurs dans le lac mais là on était pas assez motivé pour faire comme eux. On a rempli des petits tupperwares de myrtilles (jamais vu autant et si grosses sur 20 m2) sous le refuge, ça a l’air une bonne année, à vos peignes pour les confitures maison !

Jean-Luc