8 juillet : Tête sud du Replat

Nous avons changé d’objectif (simplification du
parcours). Ce fut donc la Tête Sud de Replat en aller retour par l’arête
Nord-est (plus praticable pour Anne et Thierry). Excellentes conditions
de neige (pas trop dur et pas trop mou). Excellent accueil de la part de
la nouvelle gardienne, Noëmie, qui a quand même quelques problèmes avec
les gros groupes du CAI.

Yann

27 Mai : Sortie grande voie

Sortie grande voie du 27 mai 2018 avec Odile.
La météo n’était pas au top ce jour là , mais la persévérance du groupe a été récompensée car il a commencé à pleuvoir sur les coups de 16h00 juste quand nous sommes rentrés au parking.
Nous avons pu réaliser 3 longueurs dont une en traversée, nous étions à la cascade de la pisse (appelé aussi « Le voile de la mariée ») aux Clos après le tunnel du Chambon.
Deux rappels pour finir nous ont permis de conclure cette sortie initiation dans un site vraiment sympa , par contre très bruyant car beaucoup de débit.
Deux cordées étaient au RDV : Odile, Gwenaelle, DD et Dominique, Alexis, Lucien.
Merci encore à Odile qui nous concocté une petite journée escalade sympathique avec beaucoup de conseils technique. A refaire…

DD

27 Mai : Escalade grande voie aux Clos

La météo n’était pas au top ce jour là , mais la persévérance du groupe a été récompensée car il a commencé à pleuvoir sur les coups de 16h00 juste quand nous sommes rentrés au parking.
Nous avons pu réaliser 3 longueurs dont une en traversée, nous étions à la cascade de la pisse (appelé aussi « Le voile de la mariée ») aux Clos après le tunnel du Chambon.
Deux rappels pour finir nous ont permis de conclure cette sortie initiation dans un site vraiment sympa , par contre très bruyant car beaucoup de débit.
Deux cordées étaient au RDV : Odile, Gwenaelle, dd et Dominique, Alexis, Lucien.
Merci encore à Odile qui nous a concocté une petite journée escalade sympathique avec beaucoup de conseils technique. A refaire…

DD

7 octobre : la dent du loup.

Nous étions 4 et donc 2 cordées à la dent du loup. C’ est varié, ça grimpe, quelques rares pitons, des rappels et les relais à construire.

Béné

6 octobre : Sortie à l’ Ecoutoux

Finalement nous étions 3 ce jour à tenter l’ aventure aux portes de Grenoble . (Christian 1 et Christian 2 ). Le rocher était tout sec après la petite pluie du matin… et les 2 garçons bien sympas !

Béné

24 septembre : Traversée des 3 pucelles

Pour finir un week-end bien rempli: traversée des 3 pucelles avec Camille. Très sympa . Beaucoup de manips. Personne sur l’itinéraire.

Béné

22 septembre : escalade

Sympa : une voie d’ escalade ( loup des teppes) puis l’ arrête du loup . La voie n’ est pas très homogène, une longueur clef en 5b délicat, puis 6a ! Certains relais à relier . Ça peut réveiller une cordée… on ne va pas se plaindre : on était mieux qu’au boulot.

Béné

Août : escalade

L’aurez- vous reconnu ? Elle est derrière son bureau tous les jeudi soir pour vous accueillir ! Sportivement.

Béné

14 au 16 juillet Alpi à partir du refuge du Soreiller

Une petite expé de 6 grimpeurs de la STD au refuge du soreiller

En photos, voie des nains (cherchez le nain !) et voie normale de l’aiguille de la Dibona avec Anna, 17 ans.

Excellent week end , et toujours le génépy offert par Martine turc, une coutume désormais.

Yann

20 – 21 Juin Cime du Vallon

Nous n’étions que 4 pour monter mardi au refuge d’Olan (1250 m de dénivelé,
pas de plat), et mercredi à la Cime du Vallon (1050 m de dénivelé de plus,
pas de plat non plus, et toute la descente).
La montée au refuge en partant de la bagnole à 13H30 est délicieusement
chaude, surtout la 1ère heure particulièrement étouffante. Après, ça va
un peu mieux.
On prend la neige à peu près 100 m au dessus du refuge, les névés sont
presque continus mais quand même en pointillé : des petits bouts de
dalle, d’éboulis ou de barre commencent à les séparer les uns des autres
(le changement climatique c’est maintenant). Il est facile de les
traverser, mais ça multiplie les manips. Le regel était très mauvais :
on a pris pied sur de la neige gelée à 3100 m seulement ; heureusement,
dans la partie basse, c’est du névé, ça porte bien ; on patauge un peu
au milieu seulement.
En haut, la vue était superbe ; un nouveau lac glaciaire est apparu au
pied de la face Nord (versant Lavey) ; nous étions seuls sur la cime ce
mercredi.

Yann