10 février : Le Tabor

Nous étions 2 ce jour au Tabor dans une ambiance qui a très nettement varié du blanc gris au gris blanc. Les chocards ne volaient plus et les chamois n’avaient pas à craindre le regard des humains. A part nous, pas grand monde si ce n’est quelques locaux qui y montaient pour la 3ème fois cette saison. La couche nuageuse tendant à se disloquer nettement au dessus de 2100m, nous avons admiré les Armets en costard hivernal mais rien à manger à l’ouest, aucun pic ne dépassant ni côté Vercors ni côté Charteuse. Quand à la descente, ce fut un très bel exercice de lecture de terrain en milieu nébuleux !

Christian

9 février : Brèche de la Roche Fendue

Sur les pentes de la Brèche de la Roche Fendue :
Beaucoup de traces mais personne (une rareté !), sauf 5 stdistes.
La fenêtre météo annoncée a bien été ouverte en haut lieu.
Chemin dans la forêt : gelé et pénible dans son premier tiers, un peu mieux ensuite.
Bonne poudre de partout, surtout dans les combes peu ensoleillées.
Descente en forêt en poudre sur du dur, mais permettant d’éviter l’infernal chemin.
Bénédicte F. s’est autorisée quelques « petits » suppléments.

Jean-Louis

4 février : Rocher du Parquet

Pour 6 skieurs et 2 raquetteurs le bonheur était dans le Vercors aujourd’hui.
Montée au Pas des Bachassons > traversée Montaviella / rochers du Parquet > descente par le Pas de la Selle.
Un parcours varié, le plus souvent dans une poudre de qualité, et se terminant par un amusant terrain d’aventure en forêt. Vive le Vercors libre !

Jean-Louis

28 janvier : Gd Mont + la Pte du Dard en Baufortain

La sortie de dimanche dernier a été une réussite autant au niveau météo France que neige (c’est sûr, on a eu mieux diront certains) mais « faut pas qu’ on se plaint ».
8 Stdistes m’ont rejoints à Arèches pour une belle traversée entre la station d’Arèches et du Planay, domaine encore très sauvage , il faut en profiter tant que les promoteurs ne parviennent pas à mécaniser ce beau domaine.

Dédé

28 janvier : Le Coiro versant nord

Nous étions 3 pour un Coiro versant nord. Partis à 990m d’ altitude : Un peu de portage en bas puis une neige excellente tout du long

Béné

27 janvier : Circuit au Tabor

Nous étions deux . Montée au Tabor; descendus par le Couloir nord ouest du Tabor puis remontés au piquet de Nantes , basculés en versant est en aller et retour puis remontés et rentrés par les belles pentes du Piquet de Nantes. Top poudreuse sur un petit fond dur. Pas malheureux…

Béné

15 Janvier : Buffe et croix de Cassini

Désolé pour les travailleurs des Lundis ensoleillés, mais on ne pouvait pas laisser passer ça…
Conditions printanières en bas, avec certes un peu de portage, mais transformée délicieuse et vierge sur le versant Ouest. Et paysages superbes sur 360 degrés.
Merci à Jean-Louis pour cette première à la Croix de Cassini

Jacques

13-14 Janvier : Weekend initiation Monestier Les Bains

13 Janvier : Les Aiguillettes de Vaujany

Temps grandiose pour cette belle sortie aux Aiguillettes de Vaujany.
Nous étions un groupe de 9 skieurs de la STD, accompagnés de deux skieurs
amis et de Daniel et Noëlle en raquettes.
Bonne montée avec un passage tendu sur un versant pentu eu glacé.
Descente dans de la poudre un peu lourde sur toute la moitié supérieure, de belles traces tout de même.
Neige légèrement transformée pour la deuxième partie de la descente.

Un régal, on souhaiterait les mêmes conditions toutes les semaines

Merci à Christian et Dominique pour l’encadrement.

7 Janvier : Charmant Som

Finalement, nous étions quand même 7 nains et
naines avec les pelles, et les skis à la place des pioches. Et Daniel
était dans le rôle de Blanche-Neige en raquettes. Nous avons réussi à
nous retrouver entre la Prairie du Col de Porte et le pont des Cottaves.
Il a fait couvert toute la journée, mais pas de vent, sauf au sommet
(vent Sud-est assez soutenu et désagréable). La neige était tôlée le
matin, décaillant agréablement au fil des heures. Le manteau est 100 %
stabilisé entre 1100 et 1800 m, avec encore une bonne quantité à 1100 m.
La piste du télésiège était comme une vraie piste, car Philippe et
Mickaël avaient coupé les arbustes

Yann