5 Mai : ballade comme en hiver

Comme nous n’étions que deux, et que la météo allait nous faire une
grosse bise, nous sommes allés à Mont Saint Martin, sur le chemin
des Bannettes, où il n’y avait presque pas un poil de vent,
mais où il ne s’est pas arrêté de tomber une neige très fine qui
s’insinuait partout même sous les pessières les plus sombres. Départ de
l’église à 750 m, avec 5 cm de lourde, arrivée en haut du pré de
mi-parcours à 1370 m, avec 25-30 de poudre. Comme Anne n’avait pas pris
ses gants et ses guêtres, on n’est pas allés plus haut. Je ne sais pas
si on a bien fait de renoncer à Saint Laurent du Pont et à Repison,
mais on a bien fait de renoncer aux arêtes du Néron.

Yann

Laisser un commentaire