24 mars : Orionde

C’est une grosse poudreuse épaisse et trafolée
en haut, de la piste damée version champ de bosses au milieu, et la
forêt en bas passe plutôt bien avec le dégel du début d’après-midi. Le
passage du petit pont de bois sur le ruisseau est assez particulier.
Certaines l’ont passé assises à califourchon. j’ai été le seul à oser y
passer avec les skis à la descente (faut surtout pas réfléchir). Ça sert
à rien en plus, car il faut déchausser juste après.

Yann

Laisser un commentaire