8 mars : Tabor

Je n’ai jamais vu autant de monde au sommet. C’était la place Grenette. Nous avons rajouté 7 Stdistes, plus Jean-Luc qui passait par là avec sa famille et des amis. Comme la neige sommitale était bien tôlée, il fallait dépoter sur la partie plate, et nous nous sommes rendus compte qu’elle n’est pas bien grande… quasiment un timbre-poste, surtout qu’il convient éviter le dernier mètre au-dessus de la face Sud avec son joli cornichon. Neige excellente à la descente (surtout de la poudreuse compactée par le vent mais restant néanmoins très skiable, un peu de tôle par ci par là mais assez facilement évitable). Et nous avons pu finir par une petite combette sous la traversée, que nous n’avions jamais parcourue auparavant, et qui se termine par un chemin enneigé, qui nous a ramenés à 50 m des véhicules.

Yann.

Laisser un commentaire