16 février : Cime de la Jasse (bis)

Nous étions 5 STDistes à 7H10 sur le parking en glace vitreuse mouillée du bout
de la route de Prabert. Pas de regel à 1350 m, et un vent de Sud-ouest sensible.
Mais nous n’avons pas eu trop chaud pour monter, grâce au vent et aux nuages
qui nous ont accompagnés presque constamment. Au monticule sommital, il fallait
faire attention à la glace sous les papattes et à l’air sous les ailes (tant qu’à
faire, essayer de ne pas s’envoler dans la face Ouest, poussé par le vent qui
là-haut soufflait d’Est). La descente du haut, à 11H, était encore bien
dure. Profitant du retour du soleil et du masque Dent du Pra – Pic du
Pin, quatre des cinq skieurs sont remontés casse-croûter au col de
l’Aigleton. Et après le café et le pousse-café, la neige était bien
revenue comme il faut, sur toute la hauteur jusqu’au milieu du toboggan..
Déchaussage à 1500 m, dans une soupe de cailloux et de glace grise à
moitié fondue, du coup bien moins difficile à traverser que le matin.

Yann

Laisser un commentaire