31/01 au 02/02/2020 – Séjour en Beaufortain

Séjour en Beaufortain (6 participants)

V.31/1 : Le Grand Mont avec le grand beau !
Après le trajet, parking au Planay et prise d’un forfait « randonneur » (15,60€) pour 1 heure d’échauffements sur piste puis atteindre le haut de la station juste sous le Col de la Forclaz à 2374m.,
Montée tranquille par l’itinéraire classique qui une fois passé le col, emprunte un long vallon débonnaire ; après un petit toboggan,
l’ascension se poursuit et s’achève en longeant la large crête jusqu’au sommet à 2686m.

Un splendide 360° nous est offert avec sa Grande Majesté le Mont Blanc qui éblouit le paysage mais aussi la Pierra Menta, la Grande Casse…..
Vu les conditions, la combe nord ce sera pour une autre fois ! Le retour est donc effectué par le même itinéraire jusqu’au col. Là, 4 stdistes poursuivent sur les pistes, quant aux 2 énergumènes restants, ils enquillent la combe hors-piste plein ouest en direction du Lac Tournan jusqu’à 2050m environ, descente à peu près correcte sur le premier mur, mais ensuite le manteau neigeux se révèlera au fur et à mesure de la progression de plus en plus dégradé et difficilement skiable (maîtrise de la conversion aval obligatoire !) Repeautage en direction du passage du Dard jusqu’à 2250m puis longue traversée descendante (toujours en mode super dégradé) sous l’imposante face de la Légette du Grand Mont et se diriger Nord jusqu’aux pentes (1915m) situées sous le Lac de Brassa. Nouveau repeautage jusqu’au col de la Grande Combe (2130m) où l’on rejoint les pistes (Pas des vaches) permettant de rejoindre le gîte situé au Planay. Une bambée exigeante vu la neige pourrie toutes faces confondues.

S.1er/02 : Objectif Cote 2000, voire….mais la pluie est annoncée, et très haut !
Départ du gîte du Rafour (Le Planay), on traverse le ruisseau et on attaque la pente permettant d’atteindre Plan Villard par le champ des superbes Granges qui dominent Arêches ; vers 1550m plutôt que d’aller sortir dans la clairière empruntée par de nombreux randonneurs, nous restons sur la piste forestière qui nous permet d’atteindre le plateau vers 1800m, de là on se dirige vers un petit chalet trônant sur la bute à 1915m. Le temps se gâte, alors on passe en position descente, direction Arêches, plein Est ; un peu de sanglier et quelques pentes acceptables nous conduisent jusqu’au parking du Planay pour récupérer la navette, bien mouillés !

Dimanche, il pleut, il pleut, il pleut très haut (2400m), sur un manteau déjà bien humidifié, assurément risque 4. On déclenche les essuie-glaces et on rentre « a la casa » ! Dominique C., Laurence, Christian, Jacques et Pascal remercient l’incontournable initiateur de ce nouveau petit périple en pays Beaufortain.

Laisser un commentaire