Planchard les 29 et 30 avril 2017

S’il faut résumer d’un mot : croûtasse d’anthologie.
Nous n’étions que deux Stdistes pour affronter les ours blancs
déchaînés annoncés par Météo France. Presque tous les randonneurs
avaient annulé leurs réservations. Nous avons eu le refuge presque pour
nous tout seuls. Heureusement pour nous et pour la trace, trois amis
d’Aurélien étaient montés le rejoindre vendredi. Nous sommes allés
jusqu’à la brèche Giraud-Lézin (3666 m, mais pas plus)

Yann

Laisser un commentaire