22/23 septembre : W-E plateau d’Emparis – Pic Mas de La Grave

La météo l’avait prédit : grand beau tout le W-E pour le (grand) tour du plateau d’Emparis de 9 stdistes. Pourtant samedi matin les vallées étaient noyées dans un épais brouillard et il a fallu attendre Besse pour découvrir le ciel bleu.

– Samedi : Montée sur le plateau par le col St Georges. A partir de là omniprésence de La Meije en fond d’écran ! Visite « touristique » des lacs. Col du Souchet, passage de la Berche et descente sur le vallon du Gâ au bout duquel nous plantons nos tentes. Coucher de soleil sur la Meije : Whaou !

D+ 1150 m / marche 6H00

– Dimanche : Lever de soleil sur La Meije : re-Whaou ! Montée vers le Col des 30 Combes puis nous optons pour l’ascension (raide) du Pic du Mas de La Grave (3020 m).

Encore un Whaou ! Quel Panorama ! Nous rejoignons le plateau par le bucolique vallon du Rif Tort, puis le Col St Georges et Besse. Bistrot bien mérité.
D+ 1100 m / marche 6H30

Jean-Louis

9 Novembre : Chamrousse

Chamrousse,mais vous auriez deviné, ce jour 11h: belle poudre (10-15) de la nuit sur fond damé(sur les pistes de Roche B)par le service des pistes;la station aime-t-elle à nouveau les randonneurs !!!!??? sans le vouloir bien sûr…………Désolé pour les travailleurs mais il fallait lancer la saison.

Christian B

29 Octobre 7 Laux

Ce samedi nous sommes allés à deux
jusqu’à un petit sommet sans nom, à 2430 m d’altitude, sur la crête
Sud-est de la Belle Etoile, entre le col de l’Homme et celui de la
Vache. Personne au dessus des lacs, et pas grand monde en dessous. En
haut, nous avons fait partir trois chamois. Ça bouquetinait dur dans la
montée aux lacs par la face Sud (les mâles), et dans la descente (re les
mâles, puis les mères avec les petits). La neige n’est plus présente
qu’à l’état de congères; là où il y a du soleil, le matin elle est dure
et elle porte, et là où c’est toujours à l’ombre, on passe à travers la
croûte.

Yann

20 janvier : La Peyrouse

Nous étions 7 pour cette magnifique journée sur les crêtes du Conest , parcours varié dans les bois puis sur les alpages au départ des Arnauds, des sommets arrondis ce qui est très rare et dépaysant en Rhône Alpes avec un panorama fabuleux de part et d’autre. J’étais en ski de fond, ce qui m’a permis de pousser jusqu’au sommet de la Peyrouse en parcourant toute la crête ; déficit de neige confirmé sur les sommets exposés au vent au dessus de 2000 m d’altitude. Les racketteurs étaient enchantés par la poudreuse dans les sous bois et les combes; le fondeur aussi , je vous rappelle le ski de fond c’est fun et on est léger ! Quand vous ne connaissez pas le nom d’un sommet vous demandez à Daniel , notre table d’orientation mobile et incollable !

Jean-Luc

Dimanche 17 janvier 2016 : Col de Porte

Sortie ce dimanche au col de Porte où apparemment, beaucoup de randonneurs s’étaient retrouvés pour profiter des chutes de neige récentes.
Excellente poudre sur la piste, restant bien skiable malgré les très nombreux passages. Il y en a assez
pour partir au niveau du pont (même un peu plus bas, même dans la forêt, qu’on a pu tester, puisqu’on s’est garés au carrefour des Cottaves).
C’est largement mieux que certaines années pas très enneigées (mais largement moins bien que certaines années très enneigées)

Sortie encadrée par Yann