12 janvier : La Quarlie

Nous étions 14 skieurs, sans compter les raquetteurs, dont Lionel
équipé de non-raquettes virtuelles. La neige était joliment disposée en
rayures de tigre sur le bas de la croupe Sud, au fond du vallon juste
après le départ de Besse. Nous avons donc essayé les peaux sur l’herbe
et la terre gelée, et ça tenait bien.

Ensuite, le manteau devenait continu vers 1750 m environ, en neige de
printemps regelée, et on rencontrait la neige d’hiver vers 2000 m (là,
Lionel avec ses non-raquettes virtuelles commençait à enfoncer !). Du
haut de la Quarlie, on a vu que les pentes exposées Est vers le hameau
de Bonnefin étaient mieux garnies, même en bas, et du coup on est partis
pour faire la boucle. Ça ne valait pas le coup de tenter de prolonger la
rando jusqu’à la Tête du Vallon, car toutes les pentes sommitales
orientées Ouest et Nord-ouest, bien soufflées, étaient en tôle, et avec
la bise, ça n’allait pas décailler de la journée.

Après un haut en neige d’hiver mais très changeante (on ne savait pas
si on passait les skis dessus ou dessous la croûte), les versants de
descente vers Besse étaient presque en neige de printemps revenue,
mais pas super stable, le fond étant assez peu porteur (pas encore
assez transformé).Fallait aussi se méfier des clôtures, mais on n’a
pas déchaussé à la descente (merci St Sébastien !)

Yann

Laisser un commentaire