20 octobre : Croix du Léat

Nous étions quand même six pour essayer de monter au chalet du Vay par
le sentier perdu que Trottinette avait pratiqué il y a fort fort longtemps.
Las, la draye descendant du col du Pertuis a fait totalement disparaître le
départ, et même au dessus, en regardant d’en face à la jumelle, on ne devine
plus aucun sentier, jusqu’en haut de la gorge, à 200 m sous le chalet (c’est
le seul point d’eau du chalet).

Donc nous n’avions plus qu’à appliquer le plan B, soit faire la boucle
Gleyzin -> refuge de l’Oule -> Croix du Léat -> chalet du Bout. Nous
n’avons pas eu trop de vent sous la face Nord des Portes d’Eglise, et
nous n’avons pas regretté la visite aux sapins Henri II (ou Henri IV, ou Henry VIII,
je ne m’y connais pas trop en style de sapins) et le goûter au chalet du Bout,
la brioche, les gâteaux et le genépi. Il y a eu un gros effondrement de rochers
juste sous le sommet du Charmet de l’Aiguille, très récent car la neige est
absente de cette partie de la face Nord.

Yann

Laisser un commentaire