14 Octobre : l’Arche du Vet

Ce n’est pas un itinéraire à mettre entre toutes les mains. Déjà, il faut trouver le sentier au départ de Gragnolet. En fait, pour éviter les broussailles, il faut chercher tout de suite, et prendre au début, le lit du torrent. Ensuite, dans la Combe du Pré du Rat, la trace est assez bien marquée, mais on la perd un peu quand même. Et pour quitter la combe, faut pas se gourer non plus. On a rehaussé le cairn. Plus haut, à partir du point de traversée de la Combe du Vet, il n’y a plus aucun sentier, il faut traverser en direction de l’arche à la courbe de niveau dans les prés pentus, en veillant à rester en dessous de la barre de basalte (nous sommes montés un peu trop haut, donc nous avons un peu erré dans les traces de chamois). L’arche, ce sont deux grosses bêtes de pierre qui se font un bisou (l’idée est de Denise, photo ci-jointe). Heureusement, la descente se fait de l’autre côté, par le confortable sentier principal du Vet, dans la Combe des Roberts, jusqu’à Entraigues.
NB : les autochtones prononcent Vett.

Yann

Laisser un commentaire