20 – 21 Juin Cime du Vallon

Nous n’étions que 4 pour monter mardi au refuge d’Olan (1250 m de dénivelé,
pas de plat), et mercredi à la Cime du Vallon (1050 m de dénivelé de plus,
pas de plat non plus, et toute la descente).
La montée au refuge en partant de la bagnole à 13H30 est délicieusement
chaude, surtout la 1ère heure particulièrement étouffante. Après, ça va
un peu mieux.
On prend la neige à peu près 100 m au dessus du refuge, les névés sont
presque continus mais quand même en pointillé : des petits bouts de
dalle, d’éboulis ou de barre commencent à les séparer les uns des autres
(le changement climatique c’est maintenant). Il est facile de les
traverser, mais ça multiplie les manips. Le regel était très mauvais :
on a pris pied sur de la neige gelée à 3100 m seulement ; heureusement,
dans la partie basse, c’est du névé, ça porte bien ; on patauge un peu
au milieu seulement.
En haut, la vue était superbe ; un nouveau lac glaciaire est apparu au
pied de la face Nord (versant Lavey) ; nous étions seuls sur la cime ce
mercredi.

Yann

Laisser un commentaire